« Partager les connaissances » organise des ateliers et des réunions pour encourager la participation à la culture

Le nouveau programme « Partage des connaissances », créé par l’association culturelle La Ortiga Colectiva et financé par l’appel à subventions de la Fondation Santander Creativa (FSC), tentera d’encourager la participation citoyenne à la culture et de connecter les voisins de Santander avec le secteur culturel à travers des ateliers, des rencontres et une projection, du 4 novembre à la mi-décembre.

Sélectionnée dans la modalité « Cultura Emprende », qui récompense des projets inédits, le défi de la proposition est de « favoriser, valoriser, étendre et renforcer le dialogue des connaissances et la médiation culturelle entre les différentes formes de connaissances et de pratiques culturelles, où le secteur est impliqué ». “Culturel et créatif, citoyenneté, administration publique, espaces de connaissances et tissu associatif”, ont indiqué les organisateurs.

Il s’agit donc de « rendre visible » la dimension sociale de la culture, pour laquelle « il est essentiel » que les citoyens participent directement et activement à travers des méthodologies et des propositions qui intègrent la diversité des disciplines culturelles dans une perspective globale mais aussi locale.

Parmi ces objectifs figure également l’idée de renforcer le tissu du quartier par la culture, d’améliorer la mobilité et de promouvoir l’existence de communautés durables.

Pour y parvenir, une série d’activités sont proposées qui fédéreront le secteur et les citoyens autour de questions liées à l’art, à la durabilité, au patrimoine culturel, à la génération de réseaux avec d’autres communautés et aux droits culturels.

  • 4 et 11 novembre

    Deux ateliers animés par la gestionnaire du patrimoine photographique et documentariste graphique Araceli Cavada à la Cooperativa del Campo de San Román de la Llanilla. L’idée est de partager des expériences, du temps, des connaissances et des pratiques à travers les images et le patrimoine immatériel. Les places sont limitées et il est nécessaire de s’inscrire à [email protected]

  • 13 novembre

    Deux ateliers animés par la gestionnaire du patrimoine photographique et documentariste graphique Araceli Cavada à la Cooperativa del Campo de San Román de la Llanilla. L’idée est de partager des expériences, du temps, des connaissances et des pratiques à travers les images et le patrimoine immatériel. Les places sont limitées et il est nécessaire de s’inscrire à [email protected]. Des représentants du réseau d’espaces et d’agents culturels communautaires (REACC), de la Fondation Gabeiras et du REDS (Réseau espagnol pour le développement durable) participeront aux côtés des voisins intéressés, La Ortiga Colectiva et le FSC. La participation est gratuite jusqu’à ce que la capacité soit atteinte.

  • 6 décembre

    Le documentaire « Honeyland », de Ljubo Stefanov et Tamara Kotevska, sera projeté à la Cinémathèque de Cantabrie « Mario Camus », qui raconte la vie d’une femme qui vit dans un village abandonné en Macédoine et se consacre au soin des abeilles et à la collecte Miel. Après le visionnage, un débat s’ouvrira. La participation est gratuite jusqu’à ce que la capacité soit atteinte. L’association La Llave Azul, le réseau de producteurs cantabrique De Granja en Granja et La Ortiga Colectiva y participeront.

  • Décembre

    L’atelier « Art et Nature » aura lieu dans la première quinzaine de décembre. Dialogue avec les modes de vie et les savoirs traditionnels en contexte’, par l’artiste campurrien Nacho Zubelzu et l’équipe Red Cambera.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *